Pourquoi le « Métier à Tisser » ?

par | Déc 11, 2020 | Le Blog | 0 commentaires

Le métier à tisser est une machine utilisée par un tisserand pour fabriquer du tissu. Il peut être industriel mais les plus beaux métiers sont manuels. Malgré les progrès de la mécanique, le fonctionnement de base reste le même depuis des siècles : le métier à tisser fixe les fils de chaîne selon la tension désirée, tout en permettant le passage des fils de trame perpendiculairement entre les fils de chaîne.

Quel rapport avec les relations entre un adulte et un enfant allez-vous me dire ?

Je vois en l’adulte et l’enfant deux artisan·ne·s (tisserand·e·s) de la relation très précieuse (l’étoffe) qu’ils peuvent créer ensemble. Le·a tisserand·e est un·e créateur·rice d’œuvres, qui commence traditionnellement son travail au lever du soleil… tout comme l’enfant et l’adulte qui commencent à tisser leur relation au jour de leur rencontre.

Cette relation est comme une étoffe, dont l’aspect et la qualité, en surface comme en profondeur, évoluera tout au long de la vie. Ce sont les tisserand.e.s – l’adulte et l’enfant – qui ajustent en permanence le tissage en donnant la tension désirée à l’ouvrage. Des liens qui se tissent ensemble, qui peuvent se dénouer ou se resserrer à l’infini et donner ainsi à l’étoffe son caractère et sa beauté uniques.  

Le métier à tisser manuel est le plus bel ouvrage qui soit pour faire éclore sa créativité, expérimenter, jouer, apprendre l’un de l’autre pour peu que l’adulte accepte de se lancer à deux dans cette aventure du métier à tisser et créer ainsi des relations sereines et équilibrées.

L’adulte peut décider d’être le seul maître du métier à tisser et imposer ainsi la relation qu’il aura créée (ou plutôt copiée sur un modèle « industriel » dicté par la société et son histoire). Mais cela serait passer à côté de la formidable aventure que nous offre la Vie de tisser des relations uniques et bien plus riches à quatre mains et quatre pieds !

Embarquez avec moi dans ce tissage de liens entre adultes et enfants !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *